Méditation : Le dépoussiérage

Méditation : Le dépoussiérage

Nous méditons tous les jours mais vous ne le savez peut-être pas.

Qui n’a jamais appréciez le coucher d’un soleil, un chat que l’on regarde passer, sentir l’odeur d’une fleur, d’un paysage qui défile devant nous en voiture, en train, écouter sa musique préférée ?

Rappelez-vous ces moments qui vous ont apaisés, détendue, déconnecté, même quelques secondes et pourtant hors du temps par rapport aux effets que cela vous a apporté sur votre mental, votre émotionnel, votre santé.

Ces quelques secondes de plénitude, de sérénité, de bonheur, ces petites bulles de méditation !

C’est ce qu’on appelle la méditation active.

J’entends très souvent «  je n’ai jamais médité » «  je n’y arrive pas ».

La méditation n’est pas juste la position du lotus et une immobilité en fermant les yeux ; même si cela a un effet bénéfique sur la santé.

Moi, je préfère la marche méditative. Je marche, je vide mon mental, du moins, je le laisse de côté (ma vie de tous les jours), et je marche en regardant tout autour de moi, même en ville c’est possible.

Ne pas se sentir submerger mais être le spectateur de ce qui se déroule devant soi, y compris des pensées qui me traversent (chut ! c’est mon secret, mdrr)

Il y a différents types de méditation :

  • Méditation focalisée (samatha) : sur un point, la respiration, un objet, un mantra…
  • Méditation ouverte (vipassana) : pleine conscience de soi et de l’environnement sans jugement
  • Méditation en mouvement active : yoga, tai chi, qi gong, danse soufi, marcher
  • Méditation de compassion : centrée sur la compassion, la gratitude, l’amour bienveillant

Alors, choisissez la vôtre ! même quelques minutes par jour, elle vous apportera du bien-être.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu