La manipulation du bonheur…

La manipulation du bonheur est insidieuse, inodore, transmissible et contagieuse, et pourtant tellement réelle. Nous avons l’illusion que nous attendons, et nous demandons que les personnes aimées nous comblent de bonheur, nous remplissent les vides que nous ressentons à l‘intérieur de nous, et ainsi dire que nous aimons et que nous sommes comblés, aimés.

On  nous a transmis cette information par la conscience collective mais aussi dès notre plus petite enfance par les livres de contes dont la fin nous reste gravé et nous a formaté : ils s’aimèrent et furent heureux jusqu’à la fin des temps ! Donc on ne peut être heureux qu’à deux ! La tyrannie, la manipulation du bonheur !

Nous sommes bombardés d’images, d’informations, sur comment accéder à ce bonheur par le bien-être, la détente, l’exercice, les relations, le travail, etc… On fait tout pour vous guider, parfois vous imposer, une illusion de bonheur, pour vous éviter de réfléchir en profondeur à ce dont vous avez réellement besoin.

Mais qu’est-ce que le bonheur ? Et si on l’exploitait à votre insu ?

Pour qu’une Société fonctionne bien, il est important que ces employés soient heureux. Alors l’adage est utilisé : L’argent fait le bonheur ! Mais serait-ce une façon pour la Société d’avoir le plein potentiel de son employé ? Primes, heures supplémentaires payées, congés arrangés, bon salaire, cadeaux et réductions en tout genre, etc….

Il est évident que l’optimisation de votre potentiel de bonheur par l’argent fait l’optimisation de leur bénéfice, cela n’est donc pas votre bien-être, votre bonheur, qui importe !
« Bonne conscience, Bonne manipulation, Bonne productivité »

Le Bhoutan est le premier pays à mesurer son Bonheur National Brut (BNB) au lieu du Produit Intérieur Brut (PIB).

En réalité, il n’y a pas de définition de bonheur prédéfini. En ce qui me concerne, le définition du bonheur est :

  • Mon bonheur vient de moi, je n’attends pas que quelqu’un fasse mon bonheur
  • Je m’aime en premier
  • Je suis en harmonie avec qui je suis

Et il y a les bonus que j’accepte quand, et, ou, s’ils frappent à ma porte. Exemples non exhaustif :

D’autres personnes m’aiment, avoir une famille soudée et aimante, une vie simplifiée par l’abondance d’argent, un travail merveilleux, une bonne santé, etc …

Quel bonheur d’être MOI !

Finalement, la définition du bonheur n’est pas figée, c’est celle qui vous convient le mieux qui est la meilleur.

Redéfinissez votre bonheur.
Libérez-vous de ce qui ne rentre pas dans votre bonheur !
Vous seul savez ce qui est le mieux pour vous.

*Vous avez aimé cet article ? Retrouvez tous mes articles sur mon blog

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.